Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Du côté des Frères Grimm et d’Alexandre Afanassiev. Quelques collectes de contes européens

Actes du colloque organisé par la Bibliothèque nationale de France/Centre national de la littérature pour la jeunesse et l’Oiselle de feu, le 29 septembre 2011. Actes établis par la BnF/CNLJ et l’Oiselle de feu, sous la direction d’Évelyne Cévin et Lise Gruel-Apert, Paris, BnF/CNLJ et La Joie par les livres, 2013, 139 p., ISBN : 978-2-354-94047-8.
Josiane Bru

Texte intégral

1Les hommages commémoratifs à l’occasion du deuxième centenaire de la publication du premier recueil de contes des frères Grimm n’ont pas manqué et l’Europe entière a salué l’événement par des colloques ou journées d’études rassemblant des spécialistes et des acteurs culturels d’horizons divers. Celui qui a été organisé à Paris par Évelyne Cévin et Lise Gruel-Apert (traductrice d’Afanassiev aux éditions Imago) comprenait, après les exposés et débats constituant le dossier principal de la publication, une partie artistique et récréative au cours de laquelle un quatuor à cordes faisait écho à un choix de contes issus des célèbres recueils allemands et russes dits par Évelyne Cévin, conservateur en chef à la BnF, spécialiste de littérature jeunesse mais aussi conteuse appréciée. Un cahier d’illustrations, issues de différentes éditions anciennes ou récentes des recueils évoqués, clôture cet élégant ouvrage dont la qualité esthétique est au service de la précision et de la volonté d’être utile et utilisable par les amateurs parisiens de contes : chaque référence d’article ou d’ouvrage signalé dans les bio-bibliographies des participants et les publications pour adultes ou la Bibliographie sélective est suivie de la cote lorsque l’ouvrage est disponible dans la salle 1 de la Bibliothèque d’étude de la BnF. L’âge des lecteurs auxquels sont destinées les « Publications pour la jeunesse » est également indiqué. On notera que de petits détails dans les commentaires révèlent l’écart entre la vision des professionnels de la littérature écrite et de la littérature pour la jeunesse et les tenants du conte de transmission orale, peu enclins à trouver « savoureuses » les moralités clôturant les contes de Perrault.

2Le soin porté à l’organisation et à la composition de cet ouvrage met en valeur l’intérêt et la cohérence de son contenu. Entre le bref avant-propos situant le projet des organisatrices du colloque et la synthèse sur « les trajets du conte » entre écrit et oral, dans le temps et l’espace, rédigée après le colloque par Élisabeth Lemirre, le dossier s’équilibre autour de l’expérience de la conteuse d’aujourd’hui (É. Cévin) confrontée aux répertoires particuliers que constituent les contes des Grimm et ceux d’Afanassiev.

3Le premier ensemble de deux études traite des Grimm : dans la perspective de leurs prédécesseurs par Natacha Rimason-Fertin, auteur de la dernière traduction française (la seule complète commentée) des Contes de l’Enfance et du Foyer chez José Corti en 2009. Citée p. 104, on regrette que la mention de cette édition de référence ne figure pas dans la bibliographie « pour adultes » (p. 110-111). Le travail des Grimm est ensuite envisagé en relation avec leurs successeurs immédiats (émules d’Europe du nord et de l’est) par Claude Lecouteux.

4Le deuxième ensemble, deux études également, traite du rapport de la Russie à ses contes. Lise Gruel-Apert, initiatrice du colloque, met en lumière l’aspect novateur du recueil d’Afanassiev dont elle est la traductrice, et Tatiana G. Ivanova examine les critiques suscitées dans son pays par ce même recueil.

5La contribution de Nicole Belmont nous ramène en France où le recueil de Perrault et l’Esprit des Lumières ont abondamment porté ombrage aux contes populaires, occasionnant un retard considérable dans leur collecte.

6Les sept contributions et le dossier qui leur fait suite montrent que la commémoration n’a rien d’une opération passéiste, mais qu’elle est au contraire l’occasion d’un approfondissement et d’une redécouverte des événements fondateurs.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Josiane Bru, « Du côté des Frères Grimm et d’Alexandre Afanassiev. Quelques collectes de contes européens », Cahiers de littérature orale [En ligne], 72 | 2012, mis en ligne le 24 mars 2015, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://clo.revues.org/1756

Haut de page

Auteur

Josiane Bru

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Cahiers de littérature orale est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page